Sélectionner une page

La petite rubrique consacrée aux émotions de Stéphane » vous a fait réagir.
Certains ont trouvé ça exagéré. D’autres pas du tout.
En tout cas, Stéphane m’a expliqué son remède contre la DGFiP et
tous ses petits moments de stress : il tue des chiens pour boire leur sang.
Voilà une preuve :

Plus sérieusement, on comprend qu’il suffise de poser ses yeux sur cette petite
boule de poils pour se rappeler que la DGFiP ne mérite pas de casser son ordinateur.

Pour ceux qui se demandent comment s’appelle cette beauté, Stéphane a décidé de la rebaptiser :

Ce qui me permet d’enchaîner avec la rubrique suivante.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *